frendeites

gilbert meynierGilbert Meynier

Né à Lyon en 1942, Gilbert Meynier a été professeur de lycée en France et en Algérie, maître de conférences d’histoire contemporaine à l’université de Constantine (1968-1970), maître de conférences puis professeur à l’université de Nancy II (1971-2000). Il travaille depuis 1968 sur l’histoire de l’Algérie contemporaine et collabore à plusieurs revues, dont la revue oranaise Insaniyat, et aussi Confluences Méditerranée et Raison présente. Il a participé à nombre de colloques et fait des conférences – en France, mais aussi en Algérie, Allemagne, Italie, Royaume-Uni... Il a contribué à mettre sur pied le colloque international des 20-21-22 juin 2006, « Pour une histoire critique et citoyenne. Le cas de l’histoire franco-algérienne ». À Lyon, aussi, il collabore au cycle de conférences « France-Algérie. Les chemins de la Rencontre » comme représentant de la Cimade, en partenariat avec d’autres associations. Il collabore, à Paris, à l’iReMMO (Institut de Recherche et d’Études Méditerranée-Moyen-Orient), et à Lyon, au FORSEM (Forum de Solidarité Euro-Méditerranéenne).

Bibliographie

— L’Algérie révélée, la première guerre mondiale et le premier quart du xxe siècle, 2201p. + annexes et bibliographie, ANRT, Lille, 1984, Thèse de doctorat d’État, dirigée par André Nouschi, soutenue le 9 juin 1979 à l’université de Nice, Genève, Droz 1981, 793 p., rééd. en fac simile à Alger, Éd. Al Maarifa, 2010.

— Histoire intérieure du FLN, 1954-1962, Paris, Fayard, 2002, Alger, Casbah, 2003, 812 p. 

L’Algérie des origines. De la préhistoire à l’avènement de l’Islam, Paris, La Découverte, 2007, Alger, Barzakh, 2008,  236 p.

L’Algérie, cœur du Maghreb classique, 698-1518. De l’ouverture islamo-arabe au repli, La Découverte, 2010, Alger, Barzakh, 2012, 359 p.

Direction d’ouvrages et ouvrages en collaboration

Enjeux urbains au Maghreb, (avec Claude Liauzu, Maria Sgroï-Dufresne, Pierre Signoles), Paris, L’Harmattan, 1985, 282 p.

L’Émir Khaled, premier za‘îm ?, (avec Ahmed Koulakssis), Paris, L’Harmattan, 1987, 379 p. 

Histoire de la France coloniale, 2e vol., (avec Charles-Robert Ageron, Jacques Thobie, Catherine Coquery-Vidrovitch), Paris, Armand Colin, 1990, (réédit. Press Pocket, 1996), 655 p.      

Intelligentsias francisées ( ?) au Maghreb colonial, (avec Jean-Louis Planche), Cahiers du GREMAMO (université de Paris VII), Paris, 1990, 178 p.

L’Europe et la Méditerranée, (dir.), Paris, L’Harmattan/Confluences Méditerranée, 1999, 227p. (Actes du colloque de Nancy-Malzéville, université Nancy II, septembre 1997).

L’Algérie contemporaine. Bilans et solutions pour sortir de la crise, (dir.), Paris, L’Harmattan, Nancy, Le Forum IRTS de Lorraine, 2000, 248 p. (Actes du colloque de Nancy, mars 1999, université Nancy II, Forum IRTS de Lorraine).

Le FLN, documents et histoire 1954-1962, (avec Mohammed Harbi), Paris, Fayard, 2004, Alger, Casbah, 2004, 898 p.    

La France et l’Algérie : leçons d’histoire. De l’école en situation coloniale à l’enseignement du fait colonial, (avec Frédéric Abécassis, Gilles Boyer, Benoit Falaize, Michelle Zancarini-Fournel), Lyon, IUFM de Lyon, INRP, ENS de Lyon, 2007, 260 p.

Pour une histoire franco-algérienne. En finir avec les pressions officielles et les lobbies de mémoire, (avec Frédéric Abécassis), La Découverte, 2008, 250 p., Alger, INAS, 2011.

La France et l’Algérie, l’histoire et l’avenir en partage, (avec Guy Pervillé et Gérard Noiriel), Maison de la Culture de Larrazet, Larrazet, 2008, 213 p.

Religions et colonisation (dir. Dominique Borne et Benoit Falaize), Ivry-sur-Seine, Édit. de l’Atelier, 2009, 335 p.

Repenser l’Algérie dans l’histoire. Essai de réflexion, (avec Tahar Khalfoune), Paris, L’Harmattan, 2013, 116 p.