frendeites

Rachid AGROURRachid AGROUR

Rachid Agrour, historien dont la tachelhit est la langue maternelle, présente ce florilège de façon à la fois érudite et agréable à lire. Doctorant à l’université de Paris I, il est en train d’achever une thèse sur les tribus berbères de l’Anti-Atlas. La poésie orale – l'amarg – est au cœur de son travail autant comme source d’information sur l’histoire locale qu’en raison de sa richesse expressive. L’amarg demeure encore le mode d’expression privilégié de ces régions berbères du lointain sud-ouest marocain.